Les amis de l'orgue historique

Les amis de l'orgue historique de Maroilles

Président : Monsieur Gérard MASSON

12 Place de l'église

  • Vice-Président : Monsieur Hervé GOURNAY
  • Secrétaire et trésorier : Monsieur Pierre THELLIEZ
  • Administrateurs : Monsieur Jean-Baptiste VILBAS et Monsieur Jean-Noël CARLIER

L'association a comme objectifs principaux la restauration, l'entretien et la mise en valeur de l'orgue historique de Maroilles et l'organisation de récitals.

Elle participe au festival "orgues à l'unisson" pendant les journées nationales de l'orgue


 

Quelques mots sur l'orgue de Maroilles (texte issu du site : villes et villages de l'Avesnois)

En 1725, l’abbé de Maroilles passa commande au facteur Antoine Gobert de Lille d’un grand-orgue de 39 jeux sur quatre claviers et pédalier en tirasse. Ce qui était un instrument de grande importance pour cette époque. La qualité de sa construction et surtout sa sonorité exceptionnelle contribuèrent à la renommée de cet instrument. En 1789, l’orgue fut très judicieusement transféré dans l’église paroissiale de Maroilles, lui permettant ainsi d’échapper à la destruction de l’abbaye par la révolution. Cet épisode est connu localement sous le nom de « vacarme de Maroilles »…

En 1867, le facteur Joseph Kerkhoff de Bruxelles restaura l’orgue, fort heureusement en respectant la disposition sonore de Gobert, contrairement aux tentations de l’époque. Un boitier expressif fut toutefois ajouté à l’Echo, les claviers furent étendus et un jeu de Bombarde rajouté à l’Echo.

De 1931 à 1933, le Docteur Bedart et le facteur Krisher de Lille entreprirent une reconstruction de l’instrument. Cette fois l’œuvre de Gobert ne fut guère respectée. La disposition fut modifiée, certains jeux ajoutés mais de piètre qualité.
En 1963, l’instrument fut classé aux Monuments Historiques, ce qui permettait d’envisager une restauration. Toutefois le manque de moyens financiers ne permettra pas la restitution de l’orgue de Gobert.
En 1979 et 1980, la maison Haerpfer de Boulay (57), a effectué cette restauration en conservant 29 jeux de Gobert, harmonisé avec un tempérament mésotonique modifié, tel qu’utilisé au 18ème siècle.

http://orguesfrance.com/MaroillesStHumbert_html_files/8.jpg